Rivière

La Communauté de Communes et les cours d'eau

La Communauté de Communes des Monts de Gy est traversée par deux cours d'eau qui sont la Morthe et la Romaine.

Ces territoires sont proches en ce qui concerne l'occupation des sols ; en effet, tous deux sont majoritairement occupés par les surfaces boisées. L'activité humaine est quant à elle dominée par l'agriculture, avec une majorité de culture céréalière, les prairies ne représentant que 14% de la surface des deux bassins. Cette description met en évidence le caractère rural de ces territoires sur lesquels le milieu urbanisé occupe moins de 8% de la superficie totale.

Dans le but d'atteindre les objectifs de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE) en matière de qualité chimique et biologique de l'eau, la Communauté de Communes des Monts de Gy apporte une assistance technique aux deux syndicats de rivière présents sur les bassins versants (le Syndicat Intercommunal d'Aménagement de la Morthe et le Syndicat de la Romaine).

Ceci consiste à conseiller les acteurs de ces cours d'eau et à les orienter ainsi qu'à les aider dans leurs montages de projet. Plusieurs études ou aménagements sont donc actuellement en préparation avec l'aide de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse et des Etablissements Publics Territioraux de Bassin (EPTB) Saône-Doubs.

Les cours d'eau

 Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin de la Morthe

Un Syndicat pour la Morthe

Le bassin versant de la Morthe s’étend sur une superficie de 258 km². Il appartient au bassin versant de la Saône, et représente un linéaire de cours d’eau de 270 km. Les principaux affluents de la Morthe sont le Cabri, la Petite Morthe, La Colombine et les Dhuys.

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin de la Morthe, anciennement nommé Syndicat Intercommunal d’Assainissement, a pour but de gérer les cours d’eau et de reconquérir le bon état chimique et écologique de la Morthe ainsi que des milieux aquatiques sur le bassin versant.

Pour y parvenir, le syndicat a pris plusieurs compétences :

  • Amélioration de la qualité de l’eau plus particulièrement dans le domaine des pollutions diffuses, de l’accès du bétail aux cours d’eau, des études, de l’autoépuration et de la sensibilisation des collectivités et des usagers,
  • Revitalisation des tronçons dégradés et des zones humides,
  • Entretien de la végétation rivulaire et des atterrissements de manière cohérente,
  • La valorisation écologique des milieux annexes (zones humides, parcelles inondables,…),
  • Le transit de la faune piscicole le long des cours d’eau,
  • La sensibilisation des collectivités et des autres acteurs à la nécessité d’atteindre le bon état écologique des cours d’eau.

Afin de répondre aux différents objectifs que le syndicat s’est fixé des interventions sur ses communes membres (liste ci-dessous) sont donc prévues régulièrement

Communes adhérentes : Ancier, Angirey, Battrans, Bucey-lès-Gy, Choye, Citey, Gray, Gy, Igny, Saint-Broing, Saint-Loup-Nantouard, Sauvigney-lès-Gray, Velesmes-Echevanne, Vellefrey, Villefrancon.

Prendre soin des cours d'eau

En 2012, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin de la Morthe a relancé ses activités de gestion du cours d’eau et d’amélioration de la qualité des eaux. Ainsi, plusieurs actions ont été menées :

  • Enlèvement des sédiments sur 4 sites à Igny afin de diminuer le risque d'inondation dans le village,
  • Nettoyage d'un tronçon de cours d'eau à Gray,
  • Mise en place d'une convention avec l'Association Départementale des Piégeurs Agréés de Haute-Saône concernant le piégeage des ragondins, en surnombre sur le bassin versant,
  • Réflexion sur le plan d'actions qui devra décrire les objectifs du syndicat dans les années à venir.

En 2013, le syndicat a pour but de poursuivre et de développer ces différentes actions afin de continuer à améliorer la qualité du cours d’eau avec les réalisations suivantes :

  • Etudes sur la qualité des eaux et sur la morphologie de quelques tronçons de cours d’eau en collaboration avec l’Etablissement Public Territorial de Bassin,
  • Enlèvement de sédiments sur différents sites,
  • Opérations de protection des berges à Igny et Choye,
  • Développement de la convention sur les ragondins,
  • Etude pour l’aménagement de barrages pour permettre une meilleure continuité écologique.

   
   

Nettoyage d'un tronçon de cours d'eau

S'abonner aux actus